Spexx

Speexx : suspendez votre activité !


Pendant plus d’un an, la direction ZF s’est montrée incapable de lancer un programme d’apprentissage de langues « A1+ » de manière correcte. Après avoir enfin trouvé un compromis relativement acceptable au niveau du contenu, il semblait que nous allions (finalement!) arriver à une situation normalisée.


C’était sans compter que notre direction n’a jamais osé prendre de réelle décision concernant l’indemnisation en temps.
Dans un premier temps, lorsque l’idée d’un forfait de 12h + marge de manœuvre pour les CLP était apparue, il avait été prévu de fixer une limite supérieure de 16h (en été 2018).
Ce projet de limite n’avait finalement jamais été officialisé et il s’était agi de « 12 heures + le temps nécessaire »  et cela avait été communiqué aux partenaires sociaux et appliqué comme tel dans la majeure partie de la Suisse.


Depuis, des CLP (particulièrement à Saint-Maurice) et le chef de la filiale Ouest maintiennent envers et contre tout le maximum de 16 heures, ce qui conduit à des disparités entre filiales. En effet il nous a été confirmé qu’ailleurs, des temps bien supérieurs avaient parfois été crédités à certains mécaniciens.


Nous nous voyons donc malheureusement obligés de recommander à nouveau à nos membres de suspendre leur participation à l’examen d’allemand, en tous les cas lorsque qu’ils dépasseraient le seuil de 16 heures au total !


Ne vous inscrivez pas à l’examen si vous n’êtes pas prêt, ne dépassez pas les 16 heures : le travail bénévole n’est pas autorisé par la LDT.


Même en-dessous de ce seuil, demandez à obtenir des garanties si nécessaire !


En parallèle, nous enjoignons MM. Haller et Druey à prendre leurs responsabilités afin de débloquer cette situation actuellement inacceptable en proposant une solution équitable et conforme pour tous. Nous exigeons également le report des délais (30 juin, …) d’autant de temps que la situation mettra à être réglée à partir du 15 février.


Bon rail francophone à tous, 


Yves Bovay                                             Matthieu Jotterand

LPV – Vaud & Bas-Valais                       VSLF – Genève



Philippe Wehrli                                        Marc Engelberger

LPV – Genève                                         VSLF – Romandie